Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
Accueil > Le jeu > Les Zergs > Histoire Zerg 

L'histoire des Zergs


- Par SeR3NiTy - 08.06.2009 18:50 Edité le : 29.01.2010 16:35

Voici l'histoire complète des Zergs. Les textes de Starcraft 1 sont tirés de Wikipedia. L'histoire de Starcraft 2, en bas de page, sera mise à jour quand nous aurons plus d'informations de la part de Blizzard.

 

Icône Zerg Starcraft II

 

Présentation et histoire des Zergs

Bien avant que l'histoire de l'humanité ne commence, existait dans l'univers une race dont le développement et la technique étaient si avancés qu'elle devait sembler divine aux yeux de beaucoup d'autres.

Depuis la nuit des temps, cette race poursuivait un but la recherche de l'espèce parfaite. Les Xel'Naga ne trouvèrent pas cette race lors de leurs missions de reconnaissance dans l'univers et commencèrent à manipuler d'autres races, essayant ainsi de créer par eux-mêmes cette espèce parfaite. Au cours de leurs tentatives, les Xel'Naga développèrent la technique de l'évolution proto génétique et la perfectionnèrent sans cesse. L'une des races sur lesquelles les Xel'Naga entreprenaient leurs expériences arriva enfin à un tel développement qu'il leur sembla vraiment avoir atteint leur but et approcha de l'espèce parfaite. Les Xel'Naga nommèrent ces créatures Protoss, ce qui signifiait à peu près " Premiers Nés ". Mais quelque temps plus tard, il s'avéra que le développement s'était réalisé dans un trop bref laps de temps. Des effets indésirables se firent jour chez les Protoss qui finirent par se rebeller contre les Xel'Naga. Ceux-ci se retirèrent, laissant les Protoss à leur destin, pour chercher de nouvelles races sur lesquelles pratiquer leurs expérimentations.

Les expéditions des Xel'Naga les conduisirent au fin fond de la galaxie où des millions d'étoiles se trouvaient incroyablement rapprochées. Là ou le rayonnement de nombreux soleils irradiait l'espace, les Xel'Naga trouvèrent Zerus, une planète presque totalement brûlée dont la surface calcinée etait incroyablement chaude. Sur cette planète vivaient une espèce minuscule, des créatures insectoïdes que les Xel'Naga furent extrêmement surpris de découvrir à cet endroit. Ils avaient en effet supposé qu'aucune forme de vie ne pouvait se développer dans un environnement aussi hostile que Zerus. Les Xel'Naga se décidèrent donc à appliquer leur programme de perfectionnement d'espèce et renoncèrent par là à créer une espèce d'une belle apparence. Ces insectoïdes minuscules devinrent ainsi le nouveau sujet d'étude des Xel'Naga qui commencèrent à les traiter avec leurs techniques d'évolution proto génique. Ces minuscules créatures se révélèrent d'excellents cobayes, certes trop petites pour pouvoir vraiment influer sur leur environnement, mais particulièrement résistantes et d'une grande faculté d'adaptation.

Les créatures minuscules, baptisées Zergs par les Xel'Naga, avaient une technique tout à fait spéciale pour venir a bout d'un environnement hostile et utiliser celui-ci à leur avantage. Ils avaient la faculté de pénétrer dans la peau d'autres organismes et de progresser dans leur corps jusqu'au système nerveux. Là, les Zergs se nourrissaient du liquide nerveux de leur hôte. Enfin, les Zergs étaient capables de contrôler leur hôte par le biais du système nerveux et par là d'arriver à des réalisations que leur taille leur interdisait. Les Xel'Naga observèrent les Zergs avec la plus grande surprise en constatant qu'ils n'avaient jamais envisagé une telle chose même dans leurs rêves les plus audacieux. Les Xel'Naga n'étaient pas encore au bout de leurs surprises car, avec un peu de temps, les Zergs furent non seulement capables de contrôler leurs hôtes mais amenèrent ceux-ci à changer d'organisme pour mieux les adapter à leurs besoins.

Les Zergs s'en prenaient sans cesse à de nouvelles créatures et les Xel'Naga observèrent que les Zergs s'efforçaient toujours de n'attaquer que les créatures disposant d'un important potentiel d'évolution. Ils pouvaient se servir de ce potentiel avec leurs nouvelles Facultés pour influer sur le développement de leur hôte selon leurs besoins. Bientôt, les Xel'Naga firent une inquiétante découverte : la créature parasitée par les Zergs après quelques générations n'avait plus rien de commun avec sa race originelle. Son développement obéissait complètement à la volonté des minuscules insectoïdes. En outre, il fut établi que le développement des différentes races contrôlées par les Zergs tendait vers une espèce unique.

Le souvenir de l'expérience décevante des Protoss était encore vif chez les Xel'Naga et ils décidèrent donc d'une part de ne pas accélérer artificiellement le développement des Zergs et d'autre part de tout mettre en œuvre pour empêcher la création d'un esprit individualiste chez eux. L'erreur commise avec les Premiers Nés ne devait pas se répéter. Les prudentes manipulations des Xel'Naga conduisirent les Zergs au développement de l'Overmind. Alors que les Zergs n'avaient isolément aucun caractère propre, l'Overmind exprimait la volonté du peuple Zerg tout entier. La conscience Zerg se manifestait par 1'Overmind. Cette créature développait une personnalité et un intellect qui pouvant êtres considérés comme l'expression collective. L'Overmind prit le contrôle de l'essaim et détermina ses actions. Bien que ces ordres ne fussent pas donnés directement mais transmis par une sous-espèce de Zergs spécialement conçue, l'Overmind était en quelque sorte le cerveau de la communauté Zerg.

Avec le développement supplémentaire des Zergs, les assistants des Overminds gagnèrent également une volonté propre. Ceux-ci se spécialisèrent davantage comme assistants et formèrent des sous-races supplémentaires conçues à chaque fois pour une tâche bien déterminée. Enfin, il y eut les Cérébrats dont l'unique tâche était de chercher la nourriture pour la communauté Zerg, d'exploiter les matières premières ou de chercher de nouveaux hôtes frais pouvant être utilisés. La volonté propre que développèrent les différents Cérébrats aida ces créatures dans l'exécution de leurs missions, mais un barrage génétique les empêchait d'ignorer un ordre ou la volonté des Overminds.

De nombreuses autres espèces furent contrôlées par les Zergs et transformées en partie de l'essaim. Ces nouvelles sous-espèces Zergs y remplissaient des fonctions précises. Et tous les Zergs, quelle que soit leur sous-espèce, avaient un point commun une " barrière " génétique empêchait qu'un individu inférieur passe outre l'ordre donne par un supérieur ou par l'essaim. La communauté gagna ainsi de plus en plus d'influence et de pouvoir sur sa planète natale et, grâce aux facultés génétiques si particulières des Zergs, la race obéissait comme une machine bien huilée. Mais cette perfection avait aussi des aspects négatifs qu'ils perçurent bientôt. En quelques années, les Zergs avaient contrôlé toute leur planète. Il ne restait absolument rien qui ne fut pas Zerg et la race se retrouva dans une impasse... qui risquait de provoquer, a terme, l'extinction de la race.

Mais dans l'immensité de l'espace, le hasard joue un grand rôle et le destin voulut qu'en ce temps de doute pour la race Zerg, une étrange créature atterrît sur Zerus, elle était en mesure de voyager dans l'espace cosmique sans assistance technique. Naturellement, les Zergs prirent rapidement le contrôle de ces vaisseaux spatiaux organiques, adaptèrent le matériel génétique de ces créatures et intégrèrent les capacités ainsi gagnées dans leur propre patrimoine héréditaire. Quelques générations plus tard, les Zergs étaient en mesure de quitter leur planète et pouvaient évoluer librement dans l'espace. Quand cela arriva, les Xel'Naga comprirent qu'ils avaient atteint leur but. S'il pouvait y avoir une espèce parfaite, c'etaient les Zergs. Remplis de fierté pour leur " œuvre ", les Xel'Naga continuèrent d'observer son évolution. Mais même une race aussi puissante que les Xel'Naga n'était pas totalement invulnérables et leur fierté les conduisit à négliger toute vigilance vis-à-vis des Zergs. Les Xel'Naga se voyaient en " pères " des Zergs et étaient inconsciemment convaincus que leurs " enfants " ne se retourneraient pas contre eux...

Les ressources se réduisant rapidement sur Zerus, les Zergs se virent contraints de satisfaire ailleurs leurs besoins. Les Overminds envoyèrent des éclaireurs dans l'espace à la recherche de matières premières. Ces éclaireurs finirent par découvrir les vaisseaux Xel'Naga en orbite autour de la planète. Les Xel'Naga ne remarquèrent les Zergs que lorsqu'il fut trop tard. Les éclaireurs retournèrent à la surface et firent leur rapport aux Overminds. Avec une efficacité particulière, les Zergs formèrent de puissantes forces armées et les envoyèrent dans l'espace. Comme cela leur etait déjà arrivé, plusieurs millénaires auparavant, les Xel'Naga furent de nouveau attaqués par " leurs " créatures. Si l'attaque Potoss avait été relativement facile à repousser, l'attaque des insectoïdes Zergs se révéla, elle fatale. Vagues après vague, les Zergs se jetaient sur les vaisseaux dont les carcasses gémissaient sous l'assaut et finirent par se rompre enfin. Dans une orgie d'une incroyable violence, les Zergs assimilèrent en quelques jours toute la race Xel'Naga. Les Overminds adaptèrent non seulement le matériel génétique de la race ancienne, mais s'approprièrent également toutes leurs connaissances.

Il ne resta bientôt plus rien des Xel'Naga. Les vaisseaux furent détruits, les Xel'Naga eux-mêmes tués ou assimilés dans la communauté Zerg. Quelques individus de la vieille race furent conservés et mis au service des Overminds. Les formidables connaissances des Xel'Naga se trouvaient maintenant à la disposition des Overminds sans aucune restriction. Les Overminds apprirent ainsi beaucoup sur la technique Xel'Naga et adaptèrent cette technologie. Ce qui se révéla particulièrement fructueux pour les Zergs, ce furent les documents sur les différentes tentatives de création de l'espèce parfaite. Avec minutie, les Xel'Naga avaient rédigé un rapport sur chaque tentative, recensé et catalogué chacune des races. Les Overminds apprirent ainsi non seulement qu'il y avait dans l'univers des milliers d'autres espèces, mais également ou celles-ci se trouvaient et quelle capacité génétique spéciale elles possédaient. L'univers tout entier se trouvait dévoilé aux Zergs, ils comptaient bien en tirer profit.

Seul obstacle à la progression des Zergs les Premiers Nés. Dans les archives Xel'Naga, les Overminds avaient également trouvé des renseignements sur les Protoss, ils retiraient de ces écritures que cette race devait être un ennemi puissant et perfectionné, disposant des Facultés qui manquaient aux Zergs. D'après les renseignements des Xel'Naga, l'une des qualités essentielles des Protoss résidait dans leurs dons télépathiques, totalement inconnu des Zergs. C'est pour cette raison que les Overminds résolurent de ne pas se lancer immédiatement dans un conflit contre les Protoss mais d'agir patiemment et de tout mettre en œuvre pour les " absorber". Les Zergs cherchèrent alors un moyen d'affronter les Protoss sans êtres terrassés par leurs puissantes capacités mentales. Ils envoyèrent d'innombrables minuscules sondes organiques dans l'espace à la recherche d'éléments de solution. Finalement, l'une de ces sondes arriva dans le secteur de Koprulu et y découvrit là les Terrans. Pour les Overminds, la chose était entendue c'est avec cette espèce qu'ils battraient les Protoss.

Comme les sondes Zergs l'avaient établi, les Terrans possédaient des capacités mentales latentes, bien que les humains ne soient pas conscients de ces facultés et ne puissent donc pas les contrôler. Si les Zergs réussissaient à " assimiler " les Terrans, alors l'essaim pourrait utiliser ces nouveaux gènes, amener les Terrans à les développer au-delà de leur stade de latence. Il serait alors possible aux Zergs d'isoler les gènes responsables de l'existence de Facultés psioniques et de les ajouter à leur patrimoine génétique. Les Zergs disposeraient alors à leur tour de ces facultés et pourraient affronter les Protoss à armes égales.

Les Zergs mirent donc le cap sur le secteur de Koprulu. Le voyage dura des décennies, mais l'essaim atteignit finalement les zones limitrophes du secteur peuplé par les Terrans. Ils commencèrent par prendre le contrôle de la planète Chau Sara en semant de microscopiques spores à la surface de cette planète colonisée par les humains. Ceux-ci ne remarquèrent rien des agissements Zergs qui attendirent ensuite patiemment que la récolte porte ses fruits. Mais cela ne se produisit pas.

En effet, le secteur de Koprulu se trouvait tout près du secteur peuplé par les Protoss et les Premiers Nés avaient disposé toute une flotte de vaisseaux spatiaux de reconnaissance à proximité des Terrans. Ces navires découvrirent quelques-unes des sondes spatiales Zergs. Le jour où les Zergs arrivèrent enfin dans le secteur de Koprulu, les Protoss avaient eu assez de temps pour analyser les patrouilleurs organiques des Zergs. Ils prirent alors conscience d'un risque d'invasion sans pour autant savoir exactement où celle-ci surviendrait. En conséquence, les Protoss observèrent le secteur Terran encore plus attentivement que jusqu'alors. Et ils ne manquèrent pas de remarquer que les Zergs avaient pris le contrôle de la planète Chau Sara. Puisque toute la surface de cette planète était contaminée par les spores Zergs, il ne restait aux Protoss d'autre solution que de détruire Chau Sara - une action que les Protoss n'expliquèrent pas aux Terrans, qui virent en eux des envahisseurs recherchant la destruction de l'humanité. Et toute la flotte militaire Terrane fut expédiée contre les Protoss.

 

L'histoire dans Starcraft 2

En tant que race, les Zergs sont complètement différents des Terrans ou des Protoss. Ils sont composés d’un grand nombre d’espèces intégrées à l’Essaim grâce à l’infestation zerg. Ces créatures subissent ensuite une évolution rapide et sélective pour devenir de redoutables machines à tuer capable de contribuer à l’impératif de domination des Zergs, qui est aussi instinctif qu’absolu. Les Zergs n’utilisent aucune technologie pour fabriquer leurs armes, armures ou vaisseaux. Ces fonctions sont efficacement remplies par les adaptations biologiques et les mutations programmées des différentes souches zergs. Même les bâtiments zergs sont en fait des organes spécialisés de l’organisme vivant et croissant qu’est un nid zerg.

Lorsque les Zergs sont arrivés dans le secteur Koprulu, ils étaient unis par leur obéissance absolue envers la conscience collective appelée le Maître-esprit. Par l’intermédiaire d’une hiérarchie de consciences inférieures, le Maître-esprit contrôlait les faits et gestes de chacune des créatures de l’essaim. Le premier échelon, et le plus important, était constitué par les cérébrats, qui disposaient chacun d’un contrôle total sur un large segment de l’essaim. Les ordres des cérébrats étaient ensuite répercutés par les seigneurs, qui transmettaient des ordres précis à l’ensemble des créatures dans leurs nids ou sur les champs de bataille.

Même si le Maître-esprit était principalement poussé par son désir de consommer et d’assimiler l’espèce protoss, il sut trouver dans l’humanité un matériau brut mais utile. S’étant emparé de Sarah Kerrigan, une humaine douée de puissantes capacités psioniques, le Maître-esprit la fit évoluer pour en faire une créature nouvelle et unique : la reine des lames. Lors de la destruction du Maître-esprit par les Protoss pendant l’invasion d’Aïur, la reine des lames parvint à manipuler les templiers noirs pour qu’ils éliminent les cérébrats survivants. Depuis lors, c’est elle qui domine l’Essaim.

 

 

 

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales