Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
Accueil > Le jeu > Les Terrans > Histoire Terran 

L'histoire des Terrans


- Par SeR3NiTy - 08.06.2009 18:50 Edité le : 29.01.2010 16:34

Voici l'histoire complète des Terrans. Les textes de Starcraft 1 sont tirés de Wikipedia. L'histoire de Starcraft 2, en bas de page, sera mise à jour quand nous aurons plus d'informations de la part de Blizzard.

 

Icône Terran Starcraft II

 

Présentation des Terrans

Les Terrans, lointains descendants des terriens, ont une force basée sur une technologie avancée et de puissantes armes d'origine terrienne. (vaisseaux gigantesques, tanks, bombes nucléaires…). Leur civilisation est de niveau moyen, défensive, parfaite pour un débutant dans le jeu. Les Terrans sont une civilisation créée par des colons humains qui ont perdu tout contact avec la Terre. Ils étaient à l'origine des prisonniers terriens envoyés cryogénisés dans des vaisseaux pour coloniser des planètes lointaines.

Pendant le trajet, les vaisseaux ont eu des avaries, qui ont fait perdre les données concernant les coordonnées de la Terre, et envoyant les vaisseaux vers une destination inconnue. Les survivants de ce long voyage ont réussi en quelques années à récréer une civilisation couvrant quelques planètes dans le Secteur Koprulu (la partie de galaxie où ils se sont réveillés). Les Terrans sont gouvernés par la Confédération, mais celle-ci doit faire face à différents mouvements de rébellions au moment ou les Terrans vont entrer en contact avec les Zergs et les Protoss.

Peu après, la Confédération s'inscrit dans un régime de plus en plus corrompu et autocratique ne manifestant aucune éthique et surtout aucune idéologie capable de fédérer les différentes colonies aux prises avec les deux races d'aliens : les Protoss et les Zergs. Les colons, en perpétuelle recherche économique, sont de moins en moins informés sur les risques des conflits avec les aliens et ne savent plus quoi penser des motivations réelles de la Confédération. Cette dernière semble davantage s'occuper de l'appareil politique comme puissance ploutocratique tout en menant en secret des expérimentations sur les Zergs. Système de plus en plus totalitaire mais paradoxalement inorganisé et disparate, la confédération réprime les révoltes civiles et même militaires par des envois massifs de bombes nucléaires, et cela notamment sur Korhal, une planète rebelle, dont la population aspirait à la réforme démocratique et à la grande et puissante unification de la race Terran.

La planète Korhal bombardée finit par devenir un désert brûlant où seul un groupe dit "fanatique" pour certains et "résistant" pour d'autres tente de reprendre le pouvoir et renverser la confédérations alors affaiblie par d'autres mouvements de contestations internes comme la révolte des nombreuses colonies d'Antiga Prime. Ce groupe, nommé "Les Fils de Korhal", est dirigé par Arcturus Mengsk, fils d'un défunt sénateur indépendantiste de Korhal. Fin stratège, puissant démagogue, populiste hors pair, Arcturus ralliera diverses colonies à sa cause, et finira, notamment grâce à d'excellents commandants et à des alliés comme Sarah Kerrigan, James Raynor et Edmund Duke, à anéantir la confédération et à s'autoproclamer Empereur du secteur Koprulu. Ce qui ne l'empêche pas de trahir tous ceux qui ont cru à la libération démocratique par l'unification des colonies tout en laissant son premier lieutenant Sarah Kerrigan aux griffes des Zergs. James Raynor parlera d'un "croisé idéaliste devenu soudainement dictateur". Si l'Empire est devenu maintenant une force non négligeable face aux Zergs et aux Protoss et qu'il semble tenir en respect les aliens, il est, comme toutes les dictatures, instable et traversé par un certain monolithisme politique. De plus en plus en guerre avec les aliens, l'Empire développe cependant un certain nombre de technologies en reprenant à son compte les expérimentations de la confédérations et cherche une arme, conçue par les scientifiques confédérés, capable de désorganiser les Zergs : le perturbateur psi.

Arcturus Mensgk ne trouvera jamais ce perturbateur car ce dernier tombera bientôt entre les mains du Directoire de la Fédérations Terriennes (DFT), groupe militaire et scientifique extrêmement puissant développant une grande propagande et envoyé par la Terre pour s'assurer la maîtrise totale du secteur Koprulu (la partie de la galaxie où tout se joue) en éradiquant l'Empire, tout en pacifiant la zone en prenant le contrôle du nouvel Overmind (le deuxième cerveau Zerg, le premier Overmind ayant été détruit par le templier Protoss Tassadar et Raynor).

À la tête du DFT se trouveront deux personnages de premier plan : L' Amiral Gérard Dugalle et son ami, le Vice-amiral Alexei Stukov. Leur finesse d'analyse les mèneront à la gloire et leur ambition à une défaite totale. Car, en réalité, leur victoire sera très courte puisqu'ils arriveront à s'emparer du Disrupteur Psi et à contrôler l'Overmind tout en éradiquant l'Empire, Arcturus Mensgk s'échappera et rejoindra une Kerrigan, devenue Zerg, (transformée par l'Overmind) fomentant un complot au cours duquel elle trahira tous "ses alliés", y compris Mengsk, complot lui permettant de détruire le disrupteur psi et d'écraser le Directoire tout en faisant croire à Dugalle la trahison de Stukov, alors exécuté. L'amiral, culpabilisé, ne s'en remettra pas et pendant que ses dernières troupes se feront massacrer, il se suicidera. Le Directoire totalement anéanti, les humains sont au plus bas à la fin de Brood War et le seul encore capable de rallier les forces restantes est encore une fois le dictateur Arcturus Mensgk.

 

L'histoire dans Starcraft 1

L'ordre nouveau et le Projet Purification

Vers la fin du XXIème siècle, l'Humanité sombra dans une anarchie généralisée. Les Etats furent incapables d'empêcher la prolifération des armes sur les circuits parallèles, les modifications génétiques et biomécaniques qui transformèrent irrémédiablement le code génétique de l'Humanité. Pour faire face, les nations se regroupèrent au sein de la Ligue des Puissances Unies, à l'exception de quelques nations sud-américaines.

La LPU mit en place un programme de purification du patrimoine génétique humain. Le contrôle des médias cacha à la population cet épisode noir de l'histoire humaine, alors que 400 millions de personnes disparurent ou furent exterminés.

L'exil et la fondation de la Confédération

Durant les années qui suivirent, les voyages spatiaux se développèrent rapidement et des colonies furent fondées dans la majorité du système solaire. Un jeune scientifique ambitieux, Doran Routhe, avait l'ambition de prendre le contrôle de la LPU. Routhe voulait coloniser des mondes à l'extérieur du système solaire, et s'emparer des matières premières qui s'y trouvaient, afin de devenir un homme extrêmement influent.

Il finit par obtenir les crédits pour son projet et à s'emparer de milliers de condamnés à mort du Projet Purification et s'en servit comme cobayes. Il mit au point un ordinateur révolutionnaire, ATLAS, qu'il chargea dans un des quatre supertransporteurs construits pour le projet, le Naggifar. Celui-ci et ses quatre semblables partirent pour un monde lointain, Gantris VI, avec à leur bord les condamnés.

Hélas, à un moment donné, un bug effaça les coordonnées de Gantris VI et de la Terre. Les vaisseaux partirent à la dérive et aboutirent, quand les moteurs hyperspatiaux s'arrêtèrent, dans le secteur de Koprulu. Le Naggifar se posa sur le monde de Tarsonis, l'Argo arriva sur Moria et les deux derniers, le Reagan et le Sarengo, s'écrasèrent sur Umoja, le dernier se désintégrant au moment de l'impact.

Prenant le nom de Terrans, les survivants commencèrent à reconstruire la civilisation. Les habitants de Tarsonis finirent par fonder la Confédération Terran et commencèrent à coloniser les mondes alentours. Les habitants de Moria, fondant le Combinat Kel-Morian, entrèrent en conflit avec la Confédération pour conserver leur autonomie, entraînant la Guerre des Guildes, jusqu'à la signature d'un statu quo. Les habitants d'Umoja créèrent le Protectorat Umojan afin de résister à la puissance confédérée, mais celle-ci était déjà devenue extrêmement proéminente dans tout le secteur de Koprulu.

La révolte de Korhal

Un exemple célèbre de révolte contre l'hégémonie confédérée est celui de Korhal. Ce monde, pourtant important et choyé par la Confédération, se révolta contre la corruption des sénateurs confédérés. Un sénateur, Angus Mengsk, prit la tête de la révolte. Craignant un scandale, la Confédération retira ses vaisseaux de la planète. Korhal célébra son indépendance, mais peu de temps après, Angus Mengsk et sa famille furent assassinés par trois assassins confédérés connus seulement sous le nom de Fantômes. Seul son fils, un prospecteur nommé Arcturus Mengsk, échappa à ce massacre, étant loin de là et ne se préoccupant pas des affaires de son père.

Cet assassinat changea pourtant radicalement sa personnalité. Il rallia une armée et commença à frapper les installations confédérées. Les rumeurs d'une alliance avec le Protectorat Umojan poussèrent la Confédération aux dernières extrémités : une pluie de bombes nucléaires ravagea la surface de Korhal, en faisant un monde aride et stérile. Mengsk, dans sa base secrète située prés du Protectorat Umojan, fut prit d'une soif de vengeance et fonda les Fils de Korhal, une milice pirate qui se jura de détruire la Confédération. Leurs attaques étaient rapides et dévastatrices, mais les médias, sous contrôle du gouvernement, présentèrent les Fils de Korhal comme un groupe terroriste assoiffé de sang.

La guerre

Alors que les milices pirates rongeaient le pouvoir confédéré, une menace inattendue fit surface. D'immenses vaisseaux d'origine alien apparurent à proximité de la colonie de Chau Sara et bombardèrent la surface jusqu'à la disparition de toute forme de vie à la surface de la planète. Ils disparurent immédiatement après. Cette autre race serait bientôt connue sous le nom de Protoss. Une autre race fit son apparition peu après à proximité de Mar Sara, elle serait plus tard identifiée comme étant la race Zerg.

C'est à ce point que commence la campagne Terran de StarCraft. À noter que la mini-campagne Precursor, disponible dans la section Map of the week du site officiel offre des éclairages sur la période précédant le bombardement de Chau Sara.

 

L'histoire dans Starcraft 2

Les terrans sont de relativement nouveaux arrivants dans le secteur Kropulu. Ils sont les descendants d’une désastreuse expédition de colonisation qui fut envoyée de la Terre il y a des siècles, un chargement humain composé de dissidents et de protestataires que le gouvernement jugeait superflus. Les survivants de l’expédition établirent trois colonies qui devinrent les bases des trois grandes puissances de l’espace terran : la Confédération, le Combinat Kel-Morian et le Protectorat Umojan. Le gouvernement corrompu de la Confédération fut renversé par le terroriste révolutionnaire Arcturus Mengsk pendant la période de chaos causée par l’invasion zerg. De nos jours, le Dominion terran est la puissance dominante surgie des cendres de la Confédération, et son dirigeant n’est autre que l’empereur Arcturus Ier.

Contraints de s’adapter aux conditions difficiles des mondes généralement sans vie du secteur, les terrans sont des maîtres en matière de survie. Dépourvues de la technologie avancée des protoss ou les capacités innées des zergs, les troupes terranes misent sur la variété de leurs unités. De l’infanterie simple mais efficace comme les marines au cuirassé lourdement armé, les unités terranes comptent sur une armure solide, une abondante puissance de feu et la force du nombre pour tenir leurs positions. Les terrans excellent dans les situations défensives où brillent leurs bunkers et leurs chars de siège.

 

 

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2017 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales