Système TeamSpeak du Réseau Jeux-Strategie.com Abonnez-vous à nos flux RSS Mur du Réseau Jeux-Strategie.com
Accueil > Articles/Guides > Articles > Articles 2009 > Preview GS - 10 raisons pour aimer la campagne 

10 raisons pour aimer la campagne


- Par SeR3NiTy - 27.08.2009 21:04 Edité le : 08.01.2010 18:19

Article original posté le 17 aout 2009 par Gerald Villoria sur GameSpy.

Nous vous proposons ici la traduction d'un article publié sur GameSpy pour le Press Tour de Juillet 2009. Dans cet article l'auteur fait une liste des 10 raisons qui vous donneront envie de jouer à la campagne de Starcraft 2 : Wings of liberty. Cliquez sur les images pour voir la taille réelle.

Attention, cet article contient des spoilers donc si vous ne voulez pas connaître les premières mission pour garder la surprise vous devriez vous arrêter de lire maintenant !

 

 

Voici les 10 raisons pour lesquelles la campagne de Starcraft 2 est bonne.

La date de sortie de Starcraft 2 a été repoussée plus de fois qu'un moustique enragé en plein été. Vous ne pourrez y jouer qu'à une date inconnue en 2010, sauf si vous avez pu participer à la BlizzCon ou accéder à une clé beta. Mais après tout, après plus d'une décennie d'attente ce ne sont pas quelques mois de plus qui vont vous déranger, n'est-ce pas?

La suppression du mode LAN a provoqué un tollé chez les fans malgré les explications de Blizzard qui veut se concentrer sur battle.net 2.0. A ce moment là pourquoi ne pas annuler Starcraft 2 : Wings of Liberty purement et simplement? Sans le mode LAN, c'est quoi l'intérêt?

Après les avoir tester, j'ai le sentiment que la campagne et le mode solo valent la peine d'attendre. Et si vous avez besoin d'être convaincu j'ai fais le top 10 des raisons pour lesquelles vous ne devriez pas effacer Starcraft 2 de votre liste de voeux.

 

10. Visiter d'étranges nouveaux mondes.

Si vous êtes un geek de science-fiction comme moi vous allez être excité par le potentiel de l'univers de Starcraft dans cette trilogie à venir. En incarnant Jim Raynor vous dirigerez vos missions depuis le pont supérieur de l'Hyperion, échafaudant votre plan grâce à la carte des étoiles. Vous pourrez décider où vous voulez aller, ce que vous voulez faire sans tomber dans une routine ou avoir l'impression d'être enfermé dans une histoire trop linéaire.

Des planètes familières de Starcraft sont de retour, notamment Mar Sara, Char et Braxis mais vous en découvrirez également de nouvelles telles que la planète volcanique Red Stone III. Avec le nouveau moteur du jeu qui affiche maintenant une 3D sexy vous pourrez zoomer et voir de près la faune luxuriante de la jungle et la lave déferler sur un océan de magma instable.

 

Vous planifierez vos actions à partir du pont supérieur de l'Hyperion

 

9. Faites vous de nouveaux amis.

Le jeu original a su capter notre attention avec une histoire passionnante et Wings of Liberty va suivre le même chemin. Pour mieux plonger les joueurs dans le jeu, Starcraft 2 introduit la liberté de choisir vous autorisant à diriger les actions de Raynor en faisant de vous sa bonne conscience. Savoir à qui vous associer ou de qui prendre conseil feront partit des choix importants à faire.

Le docteur Ariel Hanson est la voix de la raison et de la bonne conscience de Raynor, l'altruiste qui fait passer les besoins des gens avant tout, mais dont la naïveté semble poser problème pour comprendre la dure réalité de la survie. Votre compte en banque ne va pas vraiment se garnir en complétant ses missions, mais au moins Raynor pourra avoir bonne conscience en exécutant de bonnes actions.

Tychus Findlay est son opposé. C'est un ancien taulard, un mercenaire fumant le cigare, coincé dans sa combinaison de marine et prêt à jouer le petit diablotin qui chuchote dans l'oreille de Raynor. C'est quelqu'un de réaliste, un bâtard au coeur de pierre, qui désire remplir ses poches avec du cash. Il est là uniquement pour ça et n'a pas peur de le dire, même si ses objectifs et ceux de Raynor vont dans la même direction, du moins jusqu'à un certain degré. Travailler avec Findlay vous procurera les ressources nécessaires pour votre armée vous permettant d'acheter des améliorations cruciales et des recrues. C'est aussi fun de le voir tenir un cigare avec ses gros gants.

Les décisions que Raynor prendra vont avoir un véritable sens. Choisissez une activité plutôt qu'une autre et un chemin se fermera peut-être, affectant du même coup l'histoire et vos relations avec les autres personnages.

 

8. Personnalisez vos unités.

La personnalisation est une des choses importantes de la campagne. A travers les missions vous allez débloquer des unités mais lorsque vous gagnerez de plus en plus d'argent vous aurez la possibilité de rendre une visite à l'ingénieur Swann à l'armurerie pour personnaliser vos unités et booster leurs capacités de plusieurs façons. Un marine de base, par exemple, peut être amélioré avec "riot shields" de façon permanente pour augmenter ses points de vie à 55. Ajouter à ça le stim packs et ces unités de base peuvent devenir redoutables. Ce gars, Swann, fait du bon boulot mais c'est dommage qu'il ne travaille pas gratuitement.

Vous pouvez améliorer les unités terrestres, aériennes, les véhicules et même les défenses de votre base. Le travailleur de base des Terrans, le SCV, peut être améliorer avec des réacteurs à micro-fusion pour qu'il coûte moins cher à produire. Cela ne semble pas grand chose, mais avec des SCV moins cher votre économie va recevoir un gros boost vous autorisant à produire plus facilement votre base et votre armée. Meilleure... amélioration... de tous les temps. L'astuce va consister à l'équilibrer pour que cette amélioration ne soit pas automatique tellement elle est puissante mais plutôt d'en faire un choix stratégique.

Certaines de ces personnalisations inclus dans la campagne peuvent aussi affecter le jeu en ligne comme l'amélioration des marines évoquée plus haut alors que d'autres comme celle qui touche les points de vie du SCV sont uniquement destinés à la campagne. Il n'existe pas de règle facile à appliquer pour décider de ce qui sera aussi présent dans le jeu en ligne ou pas. L'idée est de supprimer tout ce qui semble trop puissant tout en essayent d'intégrer des choses qui semblent fun.

 

7. Accédez à des unités spéciales pour la campagne.

Est-ce que votre coeur s'est mis à saigner quand vous avez appris que les chaleureux Firebats ne seraient pas présent dans Starcraft 2? Avez-vous sentis que le Medivac Dropship serait froid et sans âme comparé aux Medics qui pouvaient soigner vos unités à la main une à une? Avez-vous déjà rêvé de dropper des tours cracheuses de flammes? Eh bien Stacraft 2 ne va pas vous décevoir car il vous donnera accès a des unités et améliorations exclusivement présentes dans la campagne.

Les Firebats ne seront pas dans le jeu en ligne par exemple malgré le fait qu'ils avaient une grande importance pour les Terrans. Mais ils sont vraiment incroyable dans la campagne, grâce notamment à des améliorations de malade. Avec une de ces améliorations leur attaque continuera à infliger des dégâts durant un certains temps donc si vous attaquez un zergling il va continuer de brûler après l'attaque initiale. Il y a aussi l'amélioration "Bearclaw nozzles" qui augmente le rayon d'attaque des firebats leur permettant d'attaquer des groupes plus larges.

Les Medics peuvent être époustouflants si vous les améliorez. La première de ces amélioration augmente la vitesse de soin rendant la survie de votre armée bien plus facile. Mais l'amélioration qui déchire tout c'est la deuxième qui donne aux Medics un soin de zone pour soigner plusieurs unités en même temps. Pourquoi ne peut-on pas avoir ce soin de zone en partie multijoueur? Et bien ce serait complètement déséquilibré tout comme la plupart des éléments disponible dans la campagne.

 

Faites gaffe à la lave, elle est aussi chaude que son apparence le laisse présager

 

6. Jouez le rôle d'un mercenaire... ou engagez les.

L'argent contrôle tout sur Terre et dans Starcraft 2 il contrôle l'espace des Terrans. Vous ne pourrez pas obtenir des armes ou des munitions sans une source de revenue, et en tant que hors-la-loi, Raynor ne peut pas vraiment déclarer ses revenues et payer des taxes. Au lieu de ça, lui et Findlay ont un plan pour dérober des artefacts aliens qui pourront être revendus grâce aux contacts de Findlay à la fondation Moebius.

Les "Raiders" de Raynor font partis des mercenaires les plus méchants de la galaxie mais accroitre leur nombre est une option tentante. Vous pourrez visiter la cantine du vaisseau pour engager des mercenaires qui ne pourront être utilisé qu'une fois par scénario. Bien sur vous devrez payer leur loyauté, mais ces unités sont de redoutables vétérans bien meilleur que vos nouvelles recrues. Ces mercenaires sont bien plus puissants que les unités de base leur donnant dans un certains sens le même rôle que les héros dans Warcraft 3. Et pour les rendre encore plus intéressants, ils auront un design particulier pour les faire sortir du lot et ne pas les faire passer pour de simples unités améliorés.

 

5. Débloquez les Haut faits !

Aimez-les ou non, mais les hauts faits ont changés notre façon de jouer aux jeux. Ils nous donnent des challenges, des choses uniques à faire pour nous donner l'envie de rejouer au lieu de mettre le jeu au placard directement. Blizzard a déjà mis en place un système complexe de hauts faits dans World of Warcraft et ils comptent faire de même pour Starcraft 2.

Vous pouvez compléter ces hauts faits de différentes façons : réussir une mission en particulier, terminer une mission avec une difficulté plus élevée ou accomplir des actions spécifiques comme de compléter une mission dans un temps définit. Avec plusieurs objectifs divers et variés par mission, je peux me voir jouer à chaque scénarios de nombreuses fois.

 

Les mutalisks ne sont pas si dangereux si ils ne sont pas regroupés en nombre

 

4. Embarquez vers des missions uniques.

Si il y a une chose qui m'a vraiment impressionné, c'est que je n'ai jamais eu le sentiment de jouer a des missions banales ou ennuyeuses. La plupart de ces missions (mise à part les premières missions qui vous apprennent les bases du jeu) ont un design unique et des variables pouvant changer le scénario de façon à donner l'impression de jouer à un tout nouveau Starcraft.

Une des missions que j'ai joué était appelé "Tooth & Nail". C'était une mission rapide où je devais voler un artefact aux Protoss pour le contact de Findlay. C'était mission impossible d'affronter le Protoss avec une si petite armée mais il devait en même temps s'occuper des Zergs qui l'attaquaient de l'autre coté, me donnant la possibilité de m'infiltrer par derrière. Il a ensuite fallut détruire des statues vivantes qui ressemblaient aux pierres élémentaire de la série Warcraft. Ces statues font parties des unités spéciales uniquement destinés à la campagne.

La mission "Mining Your Own Business" est un autre exemple. La mission fait part belle aux mercenaires et nous emmène à Red Stone III où notre objectif était très simple : récolter du minerai. Les Zergs avaient envahit Red Stone donc on ne pouvait pas juste construire des SCV et récolter le minerai. Mais il y a pire. Cette planète volcanique était hautement instable et les océans de lave qui entouraient les minerais montaient et descendaient régulièrement. La clé du succès ici est de mettre vos unités en sécurité (spécialement les SCV) lors de la montée de la lave pour éviter leur mort.

 

3. Affrontez la Reine des lames.

Kerrigan est largement présente et avoir une interaction avec la maitresse de la trahison est une des plus grandes raisons pour laquelle je suis attiré par l'histoire de Starcraft 2 : Wings of Liberty. Kerrigan est encore à la tête de la nuée et je n'ai aucun doute sur ces vilaines intentions envers Raynor et les Protoss malgré le fait qu'elle nous assure le contraire. Bien sur elle sera l'héroïne de Heart of Swarm, la seconde partie de Stacraft 2, mais on peut déjà penser que Raynor aura des occasions de l'arrêter une fois pour toutes après l'avoir laissé filé dans le passé.

 

Vous allez rencontrer des missions qui sont bien différentes de battle.net

 

2. Tuez des zombies.

Ok, ce ne sont pas vraiment des zombies, mais une mission particulière avait tout les ingrédients du film d'horreur post-apocalyptique avec des zombies. Dans "Outbreak" le Dr.Hansen vous demande d'aller nettoyer une infestation de Zergs sur la planète Meinhoff pour sauver une colonie. La mission introduit un cycle jour/nuit pour vous guider dans vos actions. Durant le jour vous allez devoir courir sur la map pour détruire ces bâtiments Terran infestés. C'est simple et mignon, mais quand il commence à faire nuit...

De nuit, vous allez devoir camper dans votre base au centre de la carte, pendant que des vagues de terrans infestés vous attaquent. La meilleure façon d'endurer cette situation est de défendre dans des goulots d'étranglement avec des bunkers et des unités avec attaque de zone. Avec une bonne puissance de feu pour chaque passage ils fonceront sans réfléchir vers leur mort. Le cycle de nuit est particulièrement stressant grâce aux vagues successives de marines infestés et d'une unité spéciale hybride Zerg-Terran, le Centaure.

J'ai mentionné plus haut que certains ennemis seront uniquement visible dans la campagne. Cela devrait égayer le quotidien si vous n'êtes pas sur battle.net.

 

1. Bon retour, Jimmy.

Jim Raynor a passé quatre années difficile depuis Brood War. Jim est retourné sur sa planète natale de Mar Sara où il a été occupé, mais pas avec des Zergs ou des Protoss. L'auto-proclamé dictateur Arcturus Mengsk a décrit Raynor comme un traître et un terroriste, dont les actions pour libérer les gens ont rencontrées une vive résistance. En tant que vétéran il a pris l'habitude d'aller boire au Joey Ray's Bar, et on ne peut pas vraiment le blâmer pour ça. Sa vie est une cavale permanente, tentant d'aider les personnes sans défense d'un coté  tout en tentant d'échapper à la police militaire de Mengsk de l'autre. Moi aussi je me saoulerai au Scotch dans ces conditions.

Mais tout cet alcool et les cheveux grisonnants n'ont pas entaché ses capacités, et il demeure l'un des héros les intéressant pour les joueurs. Il a une fois de plus pris le rôle du plus grand espoir de l'humanité dans un univers où les choses semblent très noires, mais je ne parierai pas contre lui. J'attends avec impatience de pouvoir prendre part au prochain chapitre de sa vie et c'est la principale raison pour laquelle je vais attendre aussi longtemps qu'il le faudra la sortie de Starcraft 2 : Wings of Liberty. Bon retour parmi nous, Jimmy.

  

Réseau Gamers et Stratégie. Association Loi 1901 à capacité juridique.
©1998-2019 Réseau Gamers et Stratégie - Tous droits réservés - Mentions légales